Bâtissez votre fortune en profitant du travail des autres

J’ai expliqué les diverses qualités qui permettent à l’homme d’arriver à la fortune.

Dans les chapitres qui vont suivre, nous étudierons les moyens les plus favorables à cette accession. Du domaine de la pensée, nous allons passer dans celui des faits et trouver ici, comme nous avons trouvé ailleurs, des méthodes d’action sans lesquelles il n’est pas de succès possible.

Je demanderai à la voix autorisée du grand chimiste Berthelot la confirmation de cette vérité. “À l’avenir, dit-il, dans l’ordre politique comme dans l’ordre des applications matérielles, chacun finira par être assuré qu’il existe des règles de conduite fondées sur des lois inéluctables, constatées par l’observation, et dont la méconnaissance conduit les peuples, comme les industriels, à leur ruine.” Pour ne pas allonger outre mesure cette étude, je ne m’occuperai pas de chaque profession en particulier.

Une profession, dans laquelle vous êtes seul à produire, ne donnera évidemment pas les résultats que procure celle qui emploie de nombreux, chaque ouvrier fournissant sa part de bénéfices. C’est pourquoi les industriels et les fabricants arrivent assez rapidement à s’enrichir. Le personnel qu’ils occupent contribue pour une large part à cette heureuse conclusion.

Édifier sa fortune en profitant du travail des autres est le meilleur procédé connu.