• Troisième étape vers la richesse: l’autosuggestion

    Faites travailler la partie la plus vive de votre esprit; rendez-la sensible à l’émotion et le résultat sera prodigieux.

    On appelle autosuggestion toute suggestion que l’on s’adresse à soi-même et qui, par l’intermédiaire des cinq sens, atteint notre cerveau. C’est un agent de communication entre conscient et le subconscient.

    La nature a donné à l’homme le pouvoir de contrôler par ses cinq sens tout ce qui touche le subconscient. Mais l’homme ne se rend pas toujours compte qu’il peut exercer ce contrôle. Ce qui explique pourquoi tant de gens restent pauvres toute leur vie.

    Par l’autosuggestion un individu peut nourrir son subconscient de pensées constructives ou, au contraire, permettre à des pensées destructrices de s’épanouir dans le riche jardin de son esprit.

    Pour agir sur votre subconscient, pensez avec émotion

    Votre subconscient ne peut réagir qu’animé par des pensées empreintes d’émotion.

    Cette condition est de toute première importance et justifie nos nombreuses redites.

    De plus, vous devez croire à ce que vous dites.

    Vous seul aurez à décider si le but que vous poursuivez vaut le prix que vous devez payer.

    Si vous savez, jusqu’à ce qu’il devienne une rayonnante obsession, vous concentrer sur un désir, il est probable que vous saurez utiliser l’autosuggestion.

    Regardez-vous faire fortune

    Lorsque vous aurez fixé le montant exact de la somme dont vous avez besoin, concentrez-vous sur elle, les yeux fermés.

    Le subconscient, et c’est là un fait des plus significatifs, accepte tout ordre qui lui est donné et que souvent il faut lui répéter. Influencez-le. Faites-lui croire, parce que vous y croyez consciemment, qu’il est de son devoir de dresser les plans d’une action qui vous permettra, le plus tôt possible, d’entrer en possession de votre bien…

    L’inspiration vous guidera

    Restez éveillé et satisfait comme si vous étiez en possession de votre bien. Le plan du subconscient vous atteindra probablement sous forme d'”inspiration”. Sachez la reconnaître, emparez-vous-en et appliquez-la.

    Votre subconscient va travailler…

    1. Le soir dans votre lit ou retiré dans un endroit tranquille où vous ne serez ni distrait ni dérangé, fermez les yeux et répétez à haute voix(de façon à entendre vos propres mots) la déclaration que vous avez écrite et qui fixe le montant de la somme que vous désirez acquérir, le délai que vous vous êtes fixé et la description des services ou des biens que vous donnerez en échange. En même temps, imaginez-vous déjà en possession de l’argent. Exemple: vous décidez que dans 5 ans, le premier janvier de l’année X…Vous aurez en votre possession 50.000 francs et qu’en échange, vous avez l’intention de travailler comme vendeur.
    2. Répétez ce programme nuit et jour jusqu’à ce  que vous puissiez voir (dans votre imagination) l’argent que vous désirez ardemment.
    3. Placez-en une copie là où elle sera bien visible et jusqu’à ce que vous la sachiez par cœur, lisez-la avant de vous endormir et en vous réveillant.

    Souvenez-vous que vous appliquez ainsi le principe d’autosuggestion dans le but de donner des ordres à votre subconscient. Rappelez-vous aussi que celui-ci n’agira que si vos émotions sont empreinte d’émotions. La foi est la plus forte et la plus productive des émotions. Le temps viendra où, si vous faites ce que l’on vous a conseillé de faire, en esprit et en actes, la puissance sera à votre portée.

    Pourquoi vous êtes maître de votre destin

    Les idées nouvelles entraînent toujours un certain scepticisme. Mais si vous suivez nos instructions, votre scepticisme cédera vite la place à une foi absolue.

    De nombreux philosophes ont constaté que l’homme est le maître de son destin terrestre, mais la plupart n’ont pas pu nous dire pourquoi il en est ainsi. L’homme peut devenir son maître et celui de tout ce qui l’entoure, parce qu’il possède le pouvoir d’influencer son propre subconscient.

    La concrétisation du désir nécessite l’autosuggestion.

    Vous avez un sixième sens, mais vous n’avez besoin que de cinq sens pour contrôler les pensées qui atteignent votre subconscient. Lorsque vous saurez exercer ce contrôle, votre subconscient vous mènera, si vous le désirez, à la prospérité.

    “Attendre le bon moment” est le meilleur moyen d’échouer.

    Tout malheur porte en lui le germe d’un grand bonheur.